Pourquoi j’aime les ustensiles de cuisine en inox !

bat-cuis-inoxEn vrai, je cherche depuis des mois un moyen de remplacer mes poêles en teflon qui s’abîment plus rapidement que je n’use mon mascara et qui nous amènent à consommer ce matériau des plus toxiques.

Ma condition sinequanone était que les poignées soient amovibles. C’est en effet beaucoup plus pratique pour le rangement.

Moins pour le lavage à la main, mais celui-ci est rare à la maison.

La seule matière actuellement sur le marché présentée comme tenant autant la route en termes de cuisine sans matière grasse et d'(in)adhérence est l’inox. Après une étude de marché poussée, l’arpentage des rayons vaisselle des supermarchés et magasins spécialisés, le lorgnage des ustensiles de cuisine sur les marchés (oui oui, il y a de supers produits sur les marchés aussi !), je n’ai rien trouvé en bonne rate que je suis.

Oui j’aime bien acheter les choses à leur juste valeur… Enfin à la juste valeur que je leur donne. Ce qui ne correspond pas toujours à la réalité. En découlent deux solutions : soit j’achète au prix présenté et je ravale mon clapet, soit je m’assoie sur mon besoin (j’excelle en matière de jeu de mot, hein ?) pas si avéré que çà finalement……. jusqu’à ce que….. Oui jusqu’au jour où je tombe sur la bonne affaire qui ravive mon besoin et me ravit moi.

 

Vente-privée est mon amie et m’a présentée quatre poêles en inox fort sympathiques ainsi qu’un cuit-vapeur avec lesquels j’ai eu une longue conversation. Nous nous sommes tous bien entendus. Sauf que Mr Magic trouvait que le cuit-vapeur me faisait un peu trop de l’œil.

Nous ne l’avons donc pas pris.

L’étude de marché suit donc son cours pour mon futur autocuiseur…
Restent mes quatre poêles qui se sont installées à la maison, ma foi dans la bonne humeur.

Je tenais donc à partager mon expérience de l’utilisation d’une poêle inox en détaillant ses avantages et inconvénient, son utilisation et son entretien.

Et çà, c’est seulement pour toi public.

 

Avantages :

  • poignées amovibles
  • longue durée de vie
  • inrayable si entretenue avec une éponge en inox. Et même s’il était rayée, cela ne compromet en rien sa qualité.
  • ne se désintègre pas donc aucun risque d’ingérer un élément toxique
  • nécessite moins d’énergie à la cuisson
  • se nettoie très facilement
  • cuit viandes et volailles sans matière grasse

Inconvénients :

  • ne cuit pas toutes les viandes, ni les légumes sans la matière grasse, sous peine d’adhérence
  • ustensile plus lourd que du teflon
  • ayant acheté la marque Sitram, je déplore l’adéquation entre la poignée et la poêle qui ne sont presque pas compatibles ensemble. Mes poignées Tefal sont beaucoup plus adaptées sur la forme ! Je crois qu’ils ne m’ont pas envoyée la bonne…..

Utilisation :

  • pour saisir la viande, chauffer la poêle à vide à feu moyen/fort (dans mon cas, sur cuisinière électrique, j’ai mis à 5, sur 6 thermostats)
  • laisser tomber une goutte d’eau : 1) elle grésille : la poêle n’est pas assez chaude 2) elle fuit et danse dans tous les sens, la poêle est suffisamment chaude
  • baisser le feu (dans mon cas, 3/6)
  • poser la viande : elle va accrocher immédiatement
  • laisser cuire : les sucs et graisses qui vont être libérés par la cuisson vont permettre à la viande de se décoller toute seule. Cà peut faire peur au début, mais il ne faut pas hésiter à laisser : la viande ne brûle pas et va de moins en moins coller. C’est magique toutouyoutou !
  • retourner sur l’autre face : idem, elle va accrocher et idem elle va se décoller toute seule Vous verrez même que la viande est juste caramélisée et pas du tout « grallée » ou même brûlée.

Entretien :

  • dès la fin de la cuisson mettre sous l’eau et la matière se décollera de suite
  • nettoyer avec une éponge en inox

Voilà, c’était la minute blog cuisine ! Si çà peut vous aider dans votre choix, j’en suis ravie !