Au royaume des petits escargots… Récits d’une maman de jumeaux

74366386_pRappelons le ! Bébé Charmeur et Bébé coquin sont nés avec un peu d’avance…

La princesse avait lu tout un tas de choses sur les bébés prématurés. Comme toujours, il faut savoir faire la part des choses et ne pas dramatiser.

Et surtout ne pas croire tout ce que l’on peut lire ou entendre. Elle savait que parfois, ces petites crevettes nées un peu trop tôt, avaient souvent du retard au niveau moteur.

Cela se confirma avec les petits princes, dont le développement moteur évoluait au rythme d’un escargot !

Dans la vie, il faut savoir parfois prendre son temps ! Et bien, Bébé Charmeur et Bébé Coquin l’avaient bien compris !

La princesse avait eu une magnifique envie de se procurer un livre pendant sa grossesse…

« La première année de bébé pour les nuls ». !

Ne vous fiez pas à son nom qui peut lui donner l’apparence d’un livre peu sérieux, cet ouvrage expliquait très simplement et sérieusement l’évolution d’un bébé, mois par mois pendant sa première année.

( Elle avait d’ailleurs déjà lu et relu « La grossesse pour les nuls » pendant sa grossesse et en était ravie !).

Et bien , mauvaise idée qu’elle eut, puisque ce livre l’inquiéta très vite car le développement de ses petits n’était pas du tout en phase avec ce qu’elle pouvait lire !

Quand la plupart des bébés relèvent la tête en étant sur le ventre à 3 mois , Bébé Charmeur et Bébé Coquin le firent à 5 mois et demi…

Quand les bébés tiennent bien assis à 8 mois, eux arrivèrent à le faire à 10 mois et 10 mois et demi…

Quand la majorité faitt du quatre pattes dès 10 mois, les petits escargots commencèrent après 1 an…

Et quand à maintenant 16 mois et demi, les mamans courent après leurs bouts de choux qui marchent, sautent, montent les escaliers, enfin… sont autonomes et casse-cou depuis déjà quelques mois, les petits princes eux ne marchent pas encore seuls (seulement avec l’aide d’un chariot de marche ou de mains bienveillantes qui les aident !)

Au début bien sur, la princesse était un peu inquiète face à ce retard que ces petits bonhommes prenaient.

Elle était à la fois pressée de les voir faire comme les autres (parce que la princesse est toujours impatiente !) et en même temps interrogative sur les raisons pour lesquelles ils ne suivaient pas le même rythme. Mais au fur et à mesure elle se fit une raison…ses petits n’étaient pas pressés mais ils évoluaient normalement.

Ils étaient juste un peu plus longs que les autres… et après tout, il n’y avait pas de mal à ça !

Ce que la princesse n’aimait pas par contre, c’était l’étonnement de certaines personnes face à leur évolution.

« Ah bon ils ne marchent pas encore à 16 mois ? »

et surtout la comparaison systématique qui suivait cette première réflexion… « oh mon fils, moi, a marché à 11 mois ! ».

Oui votre fils Madame est exceptionnel nous le savons tous ! Mais on verra bien qui du lièvre ou de la tortue finira par arriver le premier…un jour ! 😉

Enfin voilà, comme on dit, rien ne sert de courir, il faut partir à point !

Les petits princes, eux, devaient justement certainement se dire qu’ils auraient bien le temps de courir plus tard (dans la vie ne court-on pas continuellement après tout ? )et qu’en  attendant ,et bien, être encore un petit peu des bébés pour leur maman, ce n’était pas si mal !

Les joies et tribulations de la vie d'une maman de jumeaux. De la conception à nos jours, suivez les aventures de ma petite famille à travers l'histoire d'une princesse...un conte moderne, avec 2 fois plus de bonheur et d'aventures !