L’ostéopathie pour nouveau-né : à partir de quel âge ?

Bien qu’il s’agisse d’une médecine non-conventionnelle, l’ostéopathie convainc de plus en plus de gens. D’ailleurs, le nombre de praticiens ne cesse d’augmenter et il existe une école de formation en ostéopathie en Angleterre.  L’ostéopathie est une médecine qui se base sur la relation de cause à effet entre tous les organes du corps humain. Elle s’applique par le biais de l’apposition des mains et a pour but le traitement des différents dysfonctionnements de l’organisme. Elle possède des contre-indications mais peut être appliquée à tout le monde, même aux jeunes enfants et aux nouveau-nés.

L’ostéopathie nouveau-né, dans quels cas la pratiquer ?

Pour la prévention

Certains parents peuvent décider d’emmener leur enfant consulter un ostéopathe pour vérifier que tout va bien ou simplement pour se prémunir contre les différentes maladies. Parfois, un travail qui a duré plus de 8 heures peut les pousser à emmener le nouveau-né chez l’ostéopathe pour vérifier que le bébé n’a pas subi de traumatismes durant l’accouchement.  En effet, pendant le travail, le corps de bébé, plus particulièrement son crâne, est soumis à une grande pression qui peut provoquer des dysfonctionnements :

  • Tête plate,
  • Torticolis congénital,
  • troubles du sommeil,
  • La plagiocéphalie,
  • Les muscles qui se froissent,
  • Des problèmes respiratoires…

Il faut noter que l’ostéopathie ne traite que les symptômes et troubles fonctionnels, elle ne traite pas les problèmes organiques, tels que les cancers, les fractures ou encore les méningites. Elle se fait en complément d’un traitement médical par le médecin-traitant ou le pédiatre.

 

Pour soigner les troubles digestifs

Dans la majorité des cas, les troubles gastriques chez le bébé de moins de 4 mois sont dus à son appareil digestif qui est encore immature. C’est pourquoi la diversification alimentaire doit se faire progressivement.  Il peut alors présenter plusieurs symptômes inconfortables : reflux, gaz et coliques, constipations et régurgitations ou reflux gastro œsophagien.

 

Pour les autres problèmes mineurs de santé

L’ostéopathie pédiatrique constitue une alternative moins chimique aux médicaments pour traiter certains troubles du nourrisson, tels que les insomnies, les rhumes, le canal lacrymal bouche, les otites, etc. Il est toutefois recommandé de consulter chez le pédiatre afin de détecter les éventuelles contre-indications concernant les nourrissons de moins de 6 mois.

 

Où consulter en ostéopathie nouveau né ?

Un ostéopathe va essayer de trouver le dysfonctionnement à la source du symptôme grâce à la palpation du corps de bébé. Il ne faut pas s’inquiéter, la séance est assurée par un professionnel en ostéopathie nouveau né expérimenté comme c’est le cas sur institutdauphine.com. Il n’utilisera que des techniques usant des mains, afin de procéder en douceur à la rééquilibration de l’organisme. L’ostéopathie offre également un bon traitement pour le manque de mobilité chez certaines zones du corps de l’enfant.  Mais l’ostéopathie est également un moyen de guérison émotionnelle pour les plus grands enfants : elle aide à gérer les terreurs nocturnes, les difficultés d’endormissement ou encore les phobies.

 

Ce qu’il faut savoir pour une consultation chez l’ostéopathe pédiatrique

L’âge requis pour emmener votre enfant

En principe, on peut emmener le nouveau-né chez le pédiatre afin que ce dernier surveille et corrige les possibles malformations crâniennes qui sont encore malléables (ostéopathie crânienne).  Le « bilan ostéopathique » se fait idéalement vers les 7 ou 8 mois (lors de l’acquisition de la position assise) et avant l’acquisition de la marche vers les 15 mois.

 

Le déroulement de la séance

Le praticien devra mettre en confiance le nourrisson par un sourire, des paroles douces ou des cajoleries pour éviter les pleurs.  Pour être rassuré quant aux douleurs après séance ou conséquences malencontreuses, il est conseillé de faire appel au savoir-faire d’un ostéopathe agréé par l’État qui maîtrise les soins ostéopathiques pour nouveau-nés.

 

Les recommandations

En général, il y a quelques recommandations à suivre pour la séance d’ostéopathie du nouveau-né :

  • Bien hydrater bébé pour permettre aux cellules de se rééquilibrer pour la séance,
  • S’il s’agit d’un enfant en bas âge, il vaut mieux éviter le sport 48h avant la séance.