On a beau être maman, on a envie de se faire draguer, de séduire,de faire l’amour

la séduction pour les mamans

  • Les lunettes de soleil, c’est fait.
  • La bouteille d’eau, c’est fait.
  • Le goûter pour MiniBri, c’est fait.
  • Le magazine féminin, c’est fait.
  • Ca y est, je suis prête.

MiniBri peut monter 675 fois sur le toboggan pour descendre couchée, la tête en avant, en arrière… Elle peut se faire des nouveaux copains, courir, sauter, crier. Il n’y a pas à dire, elle adore aller au square.

Pendant ce temps, je lis, à l’ombre, tranquillement… ou presque… A côté de moi, un groupe de jeunes vient s’asseoir. Et comme je suis une incorrigible curieuse et qu’ils ne sont pas spécialement, discrets, je laisse traîner une oreille pour écouter leur conversation… et ça me fait beaucoup rire, intérieurement. Ca fait une éternité que je n’avais pas entendu le motZobi… Peut-être depuis la chanson des Négresses Vertes… et quand je les entends dire « zobi, zobi, zobi, ça me gave !« , je prends sur moi pour ne pas éclater de rire…

Puis, les deux garçons se mettent à siffler une première jeune femme qui passe… puis, ils en interpellent une autre… puis, une troisième, à qui ils lancent « Oh, t’es charmante, toi !« … Je suis affligée. Pourtant, ils ne comprennent pas pourquoi aucune ne leur répond.

  • « Moi, je comprends pas, y en a aucune qui  répond… Comment faut faire pour qu’une meuf réponde ?
  • – Bah, chais pas… moi, je leur dis « oh, vous avez perdu quelque chose… votre si joli sourire ! »  et ça les fait rire… des fois, ça marche !… et des fois ça marche pas…
  • – Ah ouais ?… moi, j’ai essayé « ton père il a volé toutes les étoiles du ciel pour les mettre dans tes yeux », mais ça marche pas !« 

Là, je suis atterrée… Comment, à vingt ans bien tassés, ils peuvent encore sortir de telles phrases ? Comment est-ce qu’ils peuvent croire que ça peut marcher ?… Pffff… Bon, MC, continue de lire ton magazine et ne fais aucune remarque… Tais-toi… Chut !

  • « Mais, c’est quoi les phrases qui marchent avec les femmes ?
  • – Bah, chais pas moi… faudrait demander à une maman… Elle doit savoir….

Et là, je me suis sentie observée… Souris, MC… Non, ne souris pas !… Encore un qui doit penser que j’ai rédigé une thèse sur les rapports amoureux et que je suis une pro des relations hommes-femmes. Punaise, je suis juste en train de lire, planquée derrière mes lunettes de soleil. Laissez-moi tranquille !

  • « Oh madame… C’est quoi les phrases qui font craquer les femmes ? Comment il a fait votre mari ?« 

Dis-moi, jeune homme, est-ce que tu veux mon annulaire gauche au milieu de ta figure pour te rendre compte qu’il n’y a aucune alliance et que je n’ai pas de mari ? Ni même d’amoureux ? Grrrrrrrrr ! J’adore le raccourci facile : elle a un enfant, donc elle est mariée… Re grrrrrrrrr !

  • « Il n’y a pas de phrases… surtout pas des phrases qu’on ressort tout le temps, à toutes les femmes… Au contraire, ces phrases toutes faites, ça ferait plutôt fuir les femmes…
  • – Ah ouais ? Mais moi, je croyais que ça plaisait aux meufs qu’on leur fasse des compliments !
  • – Bien sûr que ça leur plaît ! Mais, il faut que ce soit des phrases adaptées à chacune, pas les mêmes phrases que vous ressortez tout le temps, à toutes les femmes… C’est lourd !… et ça se voit à dix kilomètres à la ronde ! « 

Mais comment un homme, même jeune, peut-il croire que ces phrases idiotes peuvent nous toucher ? Quand on entend ce genre de phrases, on a l’impression d’être le 893ème morceau de viande à qui on ressort ces mots. Aucun effort pour essayer d’être un minimum original et pour nous faire voir que nous aussi, on est différentes des 892 nanas qu’il a essayé de brancher auparavant…

Et puis, c’est quoi cette façon de croire qu’une maman a toutes les réponses aux questions, y compris en matière de séduction ? C’est le côté maternel qui donne ce côté rassurant ? Ou c’est parce qu’on peut tout demander à une maman ? Parce que c’est bien connu, les mamans connaissent tout et savent tout, y compris dans les relations hommes-femmes… Et puis, quand une femme est maman, elle peut répondre à ces questions sans y voir d’arrières pensées : on ne drague pas une maman, enfin !… C’est une maman, quoi !

Ca me fait penser à Saint Louis qui a dit à sa copine : « Non, ne t’inquiète pas, je vais au concert de U2 avec deux copines qui sont mamans, tu n’as aucun souci à te faire !« … Non pas que MissB ou moi aurions eu envie que Saint Louis nous drague, mais quand même… On a beau être maman, on n’en est pas nonne pour autant ! On n’a pas signé un pacte d’abstinence jusqu’à la fin de nos jours. On n’est pas en train de mener une expérience scientifique qui viserait à faire de nous des êtres totalement asexués !

Mais ils croient quoi ces petits jeunes ? Que parce qu’on est maman, on n’a plus envie de séduire ? Que parce qu’on a un enfant, on a arrêté d’embrasser et de faire l’amour ? Que parce qu’on a porté la vie pendant neuf mois, on n’a plus envie de vivre des histoires passionnées ? Qu’on n’est plus un danger potentiel pour les autres femmes ? Que nous ne sommes plus des femmes ? Ca ferait tout ça la maternité ?

Et bien non… Parce qu’il faut le dire : on a beau être maman, on a aussi envie de se faire draguer, de séduire, d’embrasser, de faire l’amour, de sourire comme des ados à cause d’un coup de téléphone… On est maman mais on reste des femmes, avec des envies, des désirs, des attirances, des pulsions, des besoins … Nous ne sommes pas des créatures sorties d’un livre de science-fiction à qui on aurait enlevé toute hormone féminine pour nous transformer en êtres asexués…

Pfff, ces jeunes… Ils ont encore beaucoup à apprendre….