Amoureuse… ou pas : 10 choses qu’on attend (1/2)

moche

Parfois, on se pose la question de savoir si on est amoureuse… ou pas. On tourne et retourne le problème dans tous les sens et on examine à la loupe quelques situations.

Selon vos réactions à des scènes du quotidiens, on peut facilement trouver une réponse à cette grande question épineuse.

Si vous attendez d’un homme…

1- Qu’il descende les poubelles

Vous n’êtes pas amoureuse si vous pensez que, franchement, vous y arrivez très bien toute seule et au moins, là, vous est sûre que le sac poubelle ne va pas végéter devant la porte d’entrée jusqu’à la prochaine ère glaciaire.

Alors, même si on n’a pas le gilet de Thierry Lhermite dans « Le Père Noël est une ordure », on prend son sac poubelle et on va le jeter nous-mêmes.

Vous êtes amoureuse si vous le trouvez sexy en diable quand il est nu, sous son jogging sans forme qu’il met juste pour descendre les poubelles.

2- Qu’il vous aide à monter les courses

Vous n’êtes pas amoureuse si vous vous rendez compte qu’avec la vie de dingue que vous menez entre le boulot, la maison, les enfants, les amis, vous n’avez ni les moyens ni le temps de faire du sport.

Alors, monter vos sacs de courses chez vous reste la seule activité physique possible. Allez, hop, un sac de courses en plus pour faire travailler les fessiers…

Non, monsieur, je n’ai pas besoin de votre aide, merci !

Vous êtes amoureuse si ses muscles saillants sous son tee-shirt quand il porte vos paquets de courses vous donnent une envie irrésistible de faire l’amour au milieu des bouteilles de lait et des gousses d’ail… et accessoirement, du paquet de litière pour chat qui va exploser entre temps…

3- Qu’il vous tienne chaud la nuit

Vous n’êtes pas amoureuse si vous avez conscience qu’il ne faut pas oublier non plus qu’un homme, ça bouge, la nuit et accessoirement, ça vient vous piquer les 10cm2 de couette qu’il avait eu la bonté de vous laisser entre 23h12 et 1h34…

Si vous comptiez aussi vous faire un manteau en fourrure avec les poils et les cheveux qu’il perd, c’est raté : il y en a suffisamment dans toute la maison pour que vous puissiez le maudire, mais pas assez pour vous réchauffer. Alors, question chauffage, rien de tel qu’un bon vieux radiateur, voire un poêle à bois.

Vous êtes amoureuse si vous trouvez que ses ronflements sont la berceuse la plus mélodieuse pour vous endormir.

Autre signe qui ne trompe pas, vous avez envie de vous tricoter une écharpe avec les poils qu’il laisse dans la douche et les cheveux qu’il perd dans le lavabo… une écharpe que vous porteriez avec amour, chaque jour, pour avoir chaud…

4- Qu’il s’occupe de la voiture

Vous n’êtes pas amoureuse si vous savez que l’homme Bricolo-Mécano est une espèce en voie de disparition. Votre homme, face au moindre souci mécanique, dit invariablement  »

C’est pas que je ne sais pas faire, c’est que toutes les voitures sont bourrées d’électronique, maintenant, tu vois, et en électronique, je m’y connais bien moins qu’en mécanique, tu comprends ».

Et pour changer une roue, il faut aussi un BTS électronique ?

Vous êtes amoureuse si vous êtes béate d’admiration face à cet homme qui connaît les limites de ses compétences et qui préfère amener lui-même votre voiture chez le garagiste, juste pour vérifier le niveau d’huile.

5- Qu’il vous complimente sur votre nouvelle coiffure / vos nouvelles chaussures / votre nouvelle tenue

Vous n’êtes pas amoureuse parce que l’Homme vous a fait l’affront de ne même pas savoir faire la différence entre un balayage et des mèches; pour lui, Minelli, c’est celle qui a chanté « New York, New York »; et puis, dans le cerveau masculin, les robes se ressemblent toutes (sauf celles qui sont ultra courtes et c’est pour ça qu’il les regarde !) et tous les pantalons ont deux jambes, il n’y a pas de quoi en faire des tonnes…

Vous êtes amoureuse parce que Chéridamour sait se faire discret et ne commente pas vos dépenses qu’on pourrait juger futiles.

Rien. Pas un mot. Il sait que vous savez qu’il a remarqué vos nouvelles chaussures, votre nouvelle couleur dans vos cheveux, juste un ton plus clair… et il ne vous dit rien pour ne pas vous culpabiliser du prix indécent du coiffeur…

Qui a dit qu’on passait d’un extrême à l’autre, selon qu’on soit amoureuse… ou pas ?